A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

01 mai 2004

Pourquoi je Vote Non

Cri du coeur, analyse juridique, décision mûrement pesée ou conviction de toujours, toutes ont leur place sur cette page, qui accueille les contributions aux raisons de voter Non.

Nb : Les opinions publiées sur cette page d'expression libre et démocratique n'engagent pas Hymne à la Joie et ne reflètent pas nécessairement le point de vue des éditeurs.

Pour transmettre une contribution écrire à : europemai2005 (arobase) laposte.net

Hymne à la Joie : Voter Non, pour défendre une Europe démocratique, solidaire et forte

Jean : Non à la Guerre

1 Commentaire(s):

At ven. mai 13, 07:57:00 PM, Anonymous Carol a écrit :

Je suis de droite, mais d’une droite sociale !! Je voterai non à l’Europe que l’on me propose…

Je suis une Européenne convaincue, mais je ne veux pas de cette constitution qui c’est fait à mon goût trop rapidement et de plus toujours par les mêmes têtes pensantes de notre pays.
Non pas que je ne respecte pas le savoir de ces hommes, je trouve seulement grave que les citoyens dans leurs ensembles n’aient pas été consultés, justement par référendum, pour la mise en place de cette constitution et que l’on ait pas pris plus de temps d’y réfléchir!

Nous vivons déjà dans une société de profit à outrance que les financiers ont mis en place sans se préoccuper des conditions de vie des gens, car ce n’est pas leurs problèmes. Pour eux il n’y a que les rentrées financières qui comptent, pour les actionnaires la rentabilité.

Je ne veux pas non plus être un jour sous la dépendence de l’Amérique (ou de n’importe qui d’autre) qui par l’intermédiaire de certain pays d’Europe, qui sont soit depuis longtemps de bon toutou fidèle qui se font un plaisir de suivre les idées pour ne pas dire les directives de Washington. Et d’autre plus ressemant pour des dollars sont devenus peu fréquentable et si peu fiable pour l’Europe à laquelle je pense.

Je suis pour une Europe unie car je pense que nous sommes plusieurs pays en Europe qui unis sont assez forts, riches et complémentaires, pour pouvoir tenir tête à ce pays d’outre atlantique qui ne rêve que de conquérir le monde et par la même occasion nous affaiblir, car l’union des pays Européens le dérange.

Je sais qu’il est nécessaire que les entreprises quelles soient petites, moyennes ou très grosses gagnent de l’argent, qu’elles fassent des bénéfices, mais ils serait temps qu’elles reviennent à certaines valeurs humaines qu’elles ont perdues depuis ces 40 ans dernières années.
Elles ont oublié que se sont, comme a dit un jour je ne sais plus qui «les gens d’en bas »! Qui par le travail permet à ces sociétés de faire des bénéfices et de fonctionner. Les un sans les autres nous ne sommes rien…
Nous avons tout à gagner à nous respecter entre «gens d’en haut» et «gens d’en bas.

Avant de chercher des recettes miracles chez nos voisins pour les problèmes de chômage, les problèmes de sécu, regardons déjà chez nous ce qui ne va pas !!! Et estimons nous heureux d’avoir un système de sécu et de retraite comme le notre et faisons en sorte de les conserver. Car demain avec l’Europe que l’on nous propose, j’ai bien peur que nous perdions tout cela … Nous ne sommes pas si malheureux, il suffit de regarder l’Angleterre …
Il n’en reste pas moins qu’il y a beaucoup à faire en ce qui concerne le sociale. A nous, toutes couches sociales confondues de le vouloir. Et sur tout, arrêter de gaspiller de l’argent à des choses qui ne servent à personne, parce que tel ou tel personnalité, par volonté de laisser sa marque après son passage ou par incompétence ont commencé des ouvrages, jamais terminés, qui ont coûté des fortunes aux contribuables et j'en oublie des gaspillages... Alors que cet argent aurait pu servir à des choses plus utiles, tel des logements, des aides aux entreprises pour l’emploi, bien entendu sous contrôle.
Chaque être humain dans notre société, qui n'est pas fenéant, à le droit au travail, au logement et doit pouvoir manger à sa fain.

Je n’ai pas fait l’ENA, ni Polytechnique, je suis une simple citoyenne qui essaie de ne pas se retrouver au chômage entre chaque contrat, pour arriver à vivre.

Voilà, pourquoi je ne voterai pas oui, car la partie sociale est trop mise à l'ecart, mais pourtant si importante.

Je pense que la force d'une entreprise est aussi en partie du au bien être de ces salariés. Pour un pays je pense que cela dépand aussi du bien être de ces citoyens.

Question
Après le vote, si le non est majoritaire, que va-il se passer ??

 

Enregistrer un commentaire

<< Accueil