A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

02 mars 2005

LA CGSP DIT NON AU PROJET DE CONSTITUTION EUROPENNE ET A L’EUROPE LIBERALE, OUI A LA SECURITE SOCIALE

Note : la Confédération Générale des services publics est la plus grosse fédération de la FGTB (Belgique).

Le mercredi 23 mars 2005, la CGSP a tenu son congrès fédéral statutaire. Le refus vigoureux de l’orientation libérale que prend actuellement l’Union européenne a occupé une position centrale au sein de ce congrès. Les militants CGSP de tout le pays y ont rejeté l’actuel projet de traité constitutionnel européen.

Résolument pro-européenne, la CGSP refuse de participer à la construction d’une Europe dont le modèle est exclusivement économique. Il est pour le moins curieux et sans doute unique qu’une constitution cite l’économie de marché et la libre concurrence parmi ses fondements. C’est ce que fait ce projet de constitution européenne alors que cela n’est le cas d’aucune des constitutions des 25 Etats–membres !

Si la Constitution est adoptée dans sa forme actuelle, le risque d’une régression sociale s’accroîtra. La CGSP remarque également que ce projet témoigne d’un mépris certain pour la laïcité (pas de séparation claire entre l’Eglise et l’Etat) et que la solidarité et la fraternité entre les peuples européens n’y trouvent pas leur place. En tant que syndicat des services publics, la CGSP est déçue de constater également que l’existence des services publics est presque intégralement ignorée, et plus encore leur rôle important dans la société, y compris au plan socio-économique.

Nous ne pouvons bien évidemment pas avaliser l’accroissement des budgets militaires et la référence à l’OTAN comme point d’ancrage militaire le plus important sans que soit évoquée l’éventualité d’une alternative sur le plan européen.

Nos militants ont marqué leur opposition unanime au démantèlement de la sécurité sociale. Par ailleurs, la CGSP demeure attachée aux pensions du secteur public. Nonobstant les nombreuses tentatives de manipulations de l’opinion, celles-ci restent parfaitement finançables, particulièrement au vu de la croissance constante du produit national brut.
Le congrès statutaire fédéral de la CGSP a également souligné l’importance et le rôle de services publics forts. Seuls des services publics fonctionnant correctement permettent une redistribution équitable de la richesse et renforcent la cohésion sociale entre les Flamands, Wallons et Bruxellois, les Belges et les non Belges, les jeunes et les personnes plus âgées, les hommes et les femmes.