A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

29 avril 2005

Deux députés donnent leur avis sur les coopérations renforcées - Jérôme Rivière (UMP) Jean-Christophe Lagarde (UDF)

Les deux députés, partisans du Non, livrent leur réflexion sur leur blog commun :

"Les coopérations renforcées entre pays souhaitant une intégration plus poussée dans certains domaines nécessitent selon le projet de traité constitutionnel "qu'au moins un tiers des États membres y participent", c'est-à-dire 9 États membres actuellement ; les 6 pays fondateurs de l'Union n'y suffiraient pas. De très nombreux domaines en sont exclus et notamment ceux de compétence exclusive de l'Union, ce qui écarte par exemple toutes les questions ayant une incidence sur la libre concurrence ou la politique monétaire.
Ainsi, un groupe de pays ne pourra instaurer aucune réglementation ou taxe à finalité écologique, au sein de l'Union
"

"La possibilité de lancer des «coopérations renforcées» est un enjeu décisif. Dans l'Europe élargie, un bon moyen de progresser serait de constituer une avant-garde, un premier cercle, de pays disposés à aller plus loin ensemble. En effet, dans une Europe à 25, une avant-garde de pays devrait mettre en oeuvre la coordination économique, la convergence sociale et l'harmonisation fiscale"

"la première phrase du traité de Rome de 1957 où « les Six » se disaient "déterminés à établir les fondements d'une Union sans cesse plus étroite entre les peuples européens" a été supprimée…Mauvais présage pour les européens convaincus"

Lire l'article