A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

16 mai 2005

Revue de Web J - 13

Maurice Allais, Prix Nobel d'économie dénonce dans le Monde l'Aveuglement des politiques européennes devant ce qu'il appelle la «chienlit laisser-fairiste». Commentant l'article III-314 qui organise «la suppression progressive des restrictions et aux investissements étrangers directs, ainsi qu'à la réduction des barrières douanières et autres [1]» il estime que «la Constitution projetée institutionnalise la suppression de toute protection des économies nationales de l'UE»
Maurice Allais propose une nouvelle rédaction pour cet article : « Pour préserver le développement harmonieux du commerce mondial, une protection communautaire raisonnable doit être assurée à l'encontre des importations des pays tiers dont les niveaux des salaires au cours des changes s'établissent à des niveaux incompatibles avec une suppression de toute protection douanière»

54 % pour le Non, c'est la derniere estimation Ifop, commentée par le Nouvel Obs

Plan B. Si jamais vous ne saviez plus si nous en sommes à B, B' ou B'', le Nouvels Obs vous offre un résumé des chapitres précédents, et un rappel du «qui a dit quoi»

La Suède et le Danemark s'inquiètent pour leur modèle social, nous dit Libération. Eva-Britt Svensson, vice-présidente du mouvement suédois «Nej till EU» déclare «Le non suédois à la Constitution européenne est un non de gauche.» «La Constitution est aussi clairement une menace pour notre modèle nordique d'Etat-providence».

[1]Nb : Nous avons gagné le «autres» dans ce projet de constitution....

0 Commentaire(s):

<< Accueil