A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

27 mai 2005

Yves Salesse : le TCE est une machine de guerre contre les Services Public

Yves Salesse, co-président de la Fondation Copernic est interrogé par l'AFP

QUESTION: Le Traité préserve-t-il à vos yeux l'existence des services publics ?

REPONSE: Non seulement le Traité n'est pas capable de les préserver, mais il organise le maintien et la consolidation de la machine de guerre contre les services publics.

Il y a longtemps, on a sorti des activités de la concurrence et on les a confiées à des entreprises publiques parce que les besoins à satisfaire n'étaient pas solvables. Il y a des services publics marchands (poste, électricité, transports, téléphone...), pour lesquels l'usager paye, cet argent servant à financer les missions de service public là où elles sont les plus coûteuses.

Mais l'Europe s'est attachée à briser tous ces monopoles en appliquant les règles de la concurrence, d'où leurs privatisations. La baisse des prix, l'amélioration de la qualité n'ont pas suivi...

Le Traité reprend tous les articles qui ont permis les attaques contre les services publics, institue la concurrence libre et non faussée, réaffirme la difficulté à financer les entreprises publiques avec des aides étroitement contrôlées.

Lire...