A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

02 juin 2005

La Pauvreté des Enfants du Monde Riche


Pourcentage d'enfants vivant dans des familles disposant d'un revenu inférieur à 50% du salaire médian



«La proportion d’enfants

dans

l’indigence a augmenté

au sein

de la plupart des économies

développées dans

le monde
»













L'Unicef

publie un rapport sur la pauvreté des enfants dans les pays riches.
Dans son introduction, il indique que :


  • Au cours de la dernière décennie pour laquelle on dispose de données comparables, la proportion d’enfants vivant dans l’indigence a augmenté dans 17 des 24 pays de l’OCDE


  • La Norvège est le seul pays de l’OCDE où la pauvreté des enfants peut être définie ‘très faible et en baisse’.

  • Des dépenses publiques majeures en faveur de la famille et du progrès social vont de pair avec des taux de pauvreté des enfants inférieurs.


  • Dans 4 des 13 pays de l’OCDE où on dispose de données pour les années ’90, a eu lieu une baisse de salaire pour les 25% des pères les moins payés. Dans 7 pays a eu lieu une baisse de salaire pour les 10% les moins payés.


  • En moyenne l’intervention gouvernementale réduit de 40% les taux de pauvreté des enfants qui résulteraient théoriquement des forces du marché livrées à elles-mêmes


  • Les gouvernements des pays avec les taux de pauvreté des enfants les plus bas du monde réduisent la ‘pauvreté imputable au marché’ de 80% ou plus. Ceux avec les taux de pauvreté les plus élevés du monde ne réduisent la ‘pauvreté imputable au marché’ que de 10 à 15%


  • Les différences de politiques publiques semblent être à l’origine de la plupart des différences des taux de pauvreté des enfants parmi les pays de l’OCDE. Aucun pays de l’OCDE consacrant 10% ou plus du PIB aux dépenses sociales n’a un taux de pauvreté des enfants supérieur à 10%. Et aucun pays consacrant moins de 5% du PIB à de telles dépenses a un taux inférieur à 15%.



La théorie libérale affirme que le marché constitue le meilleur mécanisme d'allocation de ressources, et que toute intervention de la collectivité destinée à réguler ou compenser, ne conduit qu'a l'inefficacité. Au vu de cette étude, il est permis d'en douter.


Lire le Rapport (pdf)