A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

01 juin 2005

Revue de Web 1er Juin

Que Faire ?
Une fois passés la surprise, le choc provoqués par le résultat de dimanche, les uns et les autres se penchent désormais sur la période qui s'ouvre, et s'attachent à décrire les prospectives.

Alain Duhamel affirme «Le non tricolore a anéanti les rêves d'Europe française et comblé les espoirs de l'Europe anglaise». Selon lui, le vote français réjouit Tony Blair, et il qualifie de «chimére» l'idée que «des renforts et les ralliements [aux vues françaises] se multiplieraient».
Ce n'est pas l'avis de Jean-Claude Guillebaud qui fait le pari que ce vote ouvre «plus de promesses que de périls» l’Europe dit-il «est devenue un «objet» démocratique. Au sens le plus noble du terme. Les citoyens se sont appropriés – enfin! – la question européenne. La politique a repris ses droits. Ce basculement est virtuellement fondateur».

Plus prosaïquement, reste la question du devenir du Traité. Le Monde envisage plusieurs minis scénarios d'adoptions de mesures minimales lors d'un prochain mini sommet : renforcement de l'Eurogroupe, mise en place de la présidence, des services communs de politiques étrangères, et des nouvelles règles de vote.
Sur le front des politiques économiques, Jean Louis Debré plaide pour un assouplissement du pacte de stabilité, et la perspective d'une relance Franco-Allemande est évoquée par JL Borloo. Pendant ce temps là l'Euro, lui aussi saisi par le doute, repasse à 1.22 Dollars, et la révélation par le Stern d'une note secrète de hauts responsables financiers allemands qui s'interrogent sur le possible échec de la monaie commune, n'arrange pas les choses.

En politique intérieure le nouveau tandem «je t'aime moi non plus» Villepin vs Sarkozy a laissé de marbre François Bayrou, qui qualifie l'opération de réconciliation des frères ennemis de l'UMP d'«Opéra Bouffe». Le gouvernement ne trouve pas grâce non plus - on s'en doutait - auprès de DSK, qui juge lors d'une interview accordée au Monde que Jacques Chirac «face à la colère française, continue ses fausses postures et ses vrais petits accommodements»


Image : © Le Monde
Si, si !...
Vous avez bien lu :
Le Monde
Terminons par une note plus gaie, en saluant le regrettable sinon regretté Jean Pierre Raffarin, dont les aphorismes qui nous font déjà défaut continueront telle une source intarissable de slogans de tête de gondole, à abreuver les assoiffés du truisme et autres habitants de Chasseneuil en Poitou.

Allez, juste pour le plaisir, une dernière fois :

"Je dis aux jeunes : la fête, c'est la vie. La vie, c'est ton visage !"
"Les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints"
"Merci (à Bernadette Chirac) de nous montrer que la victoire n'est pas facile, qu'elle se gagne étable par étable (sic), commune par commune"
"Il y avait un projet de loi qu'on a arrêté à temps. C'était : quand on ne travaillera plus le lendemain du jour de repos, la fatigue sera vaincue"
"Je n'aime pas beaucoup ne pas être dans le logiciel central de moi-même"
"Les jeunes sont destinés à devenir des adultes"

Salut l'artiste !