A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

08 juillet 2005

Jaguars à la Retraite

Le 1er juillet dernier l'Armée de l'Air a retiré du service les derniers Jaguars encore en service.

Avion d'appui au sol, le Jaguar était le résultat d'une coopération franco-britannique décidée en 1965. Mis en service en 1971, 612 appareils de ce type ont été construits en versions d'entrainement ou de combat et livrés aux armées françaises, anglaises, indiennes, ainsi qu'au Sultanat d'Oman et au Nigéria.


Attaque de Ouadi Doum
Rustique, dépourvu d'équipements de vol nocturne ou tous temps, mais relativement performant, le Jaguar sera déployé en Mauritanie contre les troupes du Front Polisario, puis au Tchad en riposte à l'occupation libyenne de la bande d'Aozou. Durant cette période, les jaguars s'illustreront à l'occasion du bombardement de l'aéroport de Ouadi Doum.


Michel Croci
Les opérations au Tchad seront également marquées par la disparition du capitaine Michel Croci abattu en 1984 dans la région de Torodum lors d'un vol de reconnaissance effectué pour l'opération «Manta».




Mais les engagements majeurs auront lieu pendant la guerre du Golfe. Durant ce conflit, lors de la première mission effectuée par douze Jaguars contre l'aéroport «Al Jaber» au Koweit quatre d'entre eux seront sévèrement touchés par les défenses irakiennes. Le capitaine Mahagne échappera de peu à la mort, atteint à la tête par par un éclat de DCA, et le capitaine Hummel, touché par un missile sol-air, un réacteur en feu, devra atterrir en catastrophe sur une base de secours.

A la suite de ce premier raid, la méthode d'approche des objectifs en vol à très basse altitude - jusqu'à 15 m - pour échapper aux radars, sera révisée afin d'éviter de s'exposer aux «tirs de barrages» d'armes légéres et de canons anti-aériens. Cette tactique de riposte du faible au fort, inventée par les Nord Vietnamiens s'est avérée assez efficace. Elle sera réitérée avec succès en 2003 par la Guarde Nationale iraquienne, en riposte à un raid d'hélicoptères Apache destiné à ouvrir la voie aux unités blindées face au «Karbala Gap», et ou les trois quart des aéronefs engagés seront touchés, certains très sévèrement.

Les dernières missions opérationelles du Jaguar ont eu lieu lors des interventions en Bosnie et au Kosovo.