A

LA

UNE
Hymne à la Joie élargit son champ d'action
Constatant la mort clinique du TCE, Hal proposera désormais des informations,
documents ou points de vue sur l'ensemble de l'actualité, nationale et internationale, dans une perspective humaniste, progressiste et anti libérale.

Nb : Les liens concernant la campagne du referendum sont stockés dans une page d'archive accessible depuis le Menu
 

19 juillet 2005

Nicolas Hulot : Le ministère de l'écologie est de plus en plus étriqué

Nicolas Hulot, interrgogé par Le Monde, exprime sa déception devant les promesses non tenues de Jacques Chirac en matière d'écologie.

«l'écologie demeure à quelques exceptions près la préoccupation dernière de nos gouvernements, de nos députés. On est dans une architecture gouvernementale qui empêche de faire du développement durable. On m'avait à plusieurs reprises bercé de l'espoir que les choses n'en resteraient pas là. L'idée essentielle était que le ministère de l'écologie soit placé, avec des attributions élargies, à un niveau qui lui confère une autorité interministérielle, probablement comme ministère d'Etat. (...)

Or, le ministère de l'écologie est de plus en plus étriqué, tant sur le plan économique que sur le plan politique. Le changement climatique devrait être affiché comme la priorité numéro un du gouvernement. Il s'agit ni plus ni moins que de l'avenir de la planète. »

Questionné sur la position de Sarkozy vis-à-vis de l'écologie, Nicolas Hulot indique : «Durant notre dernier entretien, je lui ai dit : "Très bien, vous me dites que vous avez compris que les enjeux climatiques sont importants. Maintenant, est-ce que vous avez compris que l'ultralibéralisme débridé est à l'origine de ce désordre-là ? "

Comment a-t-il répondu ?

Par le silence. J'ai vu que j'allais trop loin »

Revenant sur l'importance des enjeux, il affirme : «Les préoccupations sectorielles vont nous paraître bien dérisoires dans quelques années, car les conséquences du changement climatique, de l'épuisement de nos ressources, les problèmes de santé liés à l'environnement ne vont pas rester longtemps une abstraction» et propose de créer une plate-forme programmatique «pour imposer à ceux qui prétendent assumer le pouvoir des mesures et des objectifs incontournables»

Lire...